P. agnata

>Oliver Gluch
et son monde des plantes carnivores
ou:

"Tout ce que vous aviez toujours voulu savoir sur les grassettes"

Impressum

P. filifolia
Page d'acceuil Origine Proies Espèces Achat des plantes Autres plantes carnivores Autres infos sur des plantes carnivores Infos sur moi

Quels insectes sont capturés par les grassettes?

Dans la plupart des cas les pièges à mucilage ne sont pas capables de capturer des insectes de grande taille. Les proies préférées des grassettes sont des moucherons ou des moustiques. Quelquefois il arrive que des insectes de plus grande taille, des papillons ou des lépidoptères, touchent les feuilles gluantes avec leurs ailes et ne peuvent plus se libérer du piège. Par contre des fourmis ou des aphides sont assez forts pour s'échapper de ce mucilage meurtrier. Une fois capturées, les proies n'approvisionnent pas uniquement les grassettes.On a pu observer que certaines fourmis et des limaces ont "piqués" les proies des grassettes en se les appropriant pour leur propre compte.

Pinguicula calderoniae

Déclenchées par les mouvements de la proie les glandes sessiles sécrètent des enzymes qui puis digèrent l'insecte capturé, apportant à la plante des nutrients essentiels (en particulier de l'azote et du phosphore). Sur les feuilles subsistent les carcasses des insectes qui vont finir par être réintroduites en même temps que les feuilles mortes des grassettes dans le cycle des nutrients.

Quelques espèces de grassettes (surtout des espèces tempérées du continent européen) ont aussi la particularité de pouvoir faire bouger leurs feuilles. Si un insecte est capturé, la bordure de la feuille commence de s'enrouler autour de la proie pour augmenter la surface en contact entre proie et glandes. Cela garantie à la plante une digestion optimale, en protégeant la proie contre la pluie et des prédateurs éventuels.